Après son cursus à la Maîtrise de Radio-France, Esther Labourdette étudie le chant lyrique avec Sylvie Sullé, Stéphanie Révidat, Rosa Dominguez et Cynthia Jacoby. Elle obtient un DEM de la Ville de Paris et un Diplôme de Perfectionnement au CRD d’Orsay. Dans le cadre du Master d’interprétation de la musique médiévale de Paris-Sorbonne, elle se forme auprès de Katarina Livljanic, Benjamin Bagby et Raphaël Picazos. Elle étudie le chant baroque avec Julie Hassler et Stéphane Fuget, la danse baroque avec Cecilia Gracio-Moura et participe à de nombreuses master class, notamment avec Denis Raisin-Dadre, Gabriel Garrido et Agnès Mellon.
Elle se produit en soliste et en ensemble dans un répertoire allant de la musique ancienne à la création contemporaine avec des ensembles tels que Musica Nova, Doulce Mémoire, Sequentia, Elyma, Le Baroque Nomade, Les Demoiselles de Saint-Cyr, I Sospiranti, Les Muses Galantes, Candor Vocalis, Aquilegia, Territoires du Souffle, Les Meslanges, Archimusic, Mélisme(s) et Mikrokosmos. Elle collabore régulièrement en soliste avec les compositeurs Thierry Machuel, Stéphane Lemaire, Bruno Gillet et Pierre Chépélov. Sur scène, elle interprète La Malaspina dans Luci mie traditrici de S. Sciarrino, Allumette dans Les Lessiveuses de T. Machuel, la Musicienne dans Le Bourgeois Gentilhomme (mise en scène C. Hiegel), Sangaride dans Atys et la seconde dame dans Didon et Énée. Elle a participé à de nombreuses productions discographiques, dont Celestial Hierarchy avec Sequentia (diapason d’or) ; Chants d’amour, Chants de guerre à la cour de François 1er avec Candor Vocalis ; Missa prolationum d’Ockeghem et Motets de Handl avec Musica Nova.

  • L’équipe artistique
  • Soprano