Né d’une rencontre artistique et humaine entre quatre musiciennes - Anaïs Vintour, Delphine Cadet, Marion Delcourt et Corinne Bahuaud - aux parcours aussi divers que riches, le Quatuor Vocal Méliades s’attache à faire découvrir les polyphonies féminines des XXe et XXIe siècles, trop rarement diffusées.
Elles collaborent avec la nouvelle génération de compositeurs, auxquels elles passent parfois commande, tels Patrick Burgan, Pascal Zavaro, Pascal Caumont, Thierry Machuel, Guillaume Prieur, Julien Reynaud, Gualtiero Dazzi... Le quatuor interprète de nombreux répertoires : sacrés ou profanes, savants ou populaires, chantés ou parlés. L'harmonie des timbres des quatre chanteuses caractérise le son du Quatuor Vocal Méliades. L'ensemble Pygmalion, Le Concert d'Astrée, Spirito,
Les Talents Lyriques, Mikrokosmos, la Maîtrise de Notre Dame de Paris ou le Chœur de Radio France sont autant d'ensembles prestigieux au sein desquels elles se produisent individuellement, en tant que solistes ou choristes.

Marion DELCOURT

Chef de choeur de trois ensembles en Limousin (Azulie, Tactus et le Choeur du Haut Limousin) , chanteuse dans Quatuor Vocal Méliades depuis sa création et dans Beatus et professeur d’Education Musicale.

  • L’équipe artistique
  • Chef de choeur
  • Mezzo soprano

Anaïs VINTOUR

Professeur de chant à la Maîtrise de la Cathédrale de Nantes, chanteuse dans le Quatuor Vocal Méliades depuis sa création et dans d’autres ensembles professionnels.

  • L’équipe artistique
  • Soprano
  • Technique Vocale

Laure ILEF

Mezzo Soprano

. Aussi bien soliste que choriste, elle se produit dans des ensembles tels que Calliope, voix de femmes, l'ensemble Alkymia, le Chœur Britten, les Cris de Paris. Egalement intéressée par la pédagogie, elle aime donner des cours de chant.

http://www.laure-ilef.com/

  • L’équipe artistique
  • Technique Vocale
  • Mezzo soprano

Corinne BAHUAUD

Mezzo Soprano, Chanteuse dans le Quatuor Vocal Méliades

  • L’équipe artistique
  • Mezzo soprano
  • Technique Vocale

Delphine CADET

Soprano, Chanteuse dans le Quatuor Vocal Méliades
Chef de choeur dans le stage pour voix de femmes.

  • L’équipe artistique
  • Chef de choeur
  • Soprano
  • Technique Vocale

Anaïs BERTRAND

C'est à la Maîtrise Saint-Christophe de Javel qu’Anaïs Bertrand découvre le chant. Elle poursuit alors sa formation, parallèlement à une Licence de Sociologie, à la Maîtrise Notre-Dame de Paris, puis intègre en 2011 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Valérie Guillorit. En 2014, elle part étudier, en système d’échange, à la Hochschule de Leizpig avec Regina Werner.

Musicienne sensible, elle se nourrit aujourd’hui de toutes les formes d'expression que lui offre le répertoire vocal : de l'art du chant grégorien à la musique contemporaine, ou encore de la polyphonie à l'art lyrique. Cet éclectisme se traduit en particulier dans les projets artistiques qu’elle mène avec l’Ensemble Lunaris fondé en 2008 en collaboration avec Eva Zaïcik et Mélusine de Pas autour de trois voix et une viole de gambe dans des concerts variés et originaux (premier disque Exode(s) enregistré en 2013). Elle mène également des projets artistiques avec Fabien Touchard (pianiste et compositeur), avec qui elle revisite les chansons du début du siècle, ou Robin Pharo avec qui elle interprète les répertoires pour viole de gambe et voix, de Tobias Hume à la création contemporaine.

Tant dans la valorisation du répertoire actuel que dans la création, Anaïs Bertrand est très attachée à faire vivre la musique de notre époque. Elle a la chance de travailler avec des compositeurs tels que Philippe Hersant, Caroline Marcot, Graciane Finzi, George Benjamin, Fabien Touchard et avec l’Institut de Recherche et de coordination Acoustique/Musique (IRCAM) où elle participe à des créations pour voix et électronique. Elle collabore par ailleurs avec l'Ensemble Maja sous la direction de Bianca Chillemi, avec qui elle explore les répertoires de musique de chambre des 20e et 21e siècles.

Sur scène, elle interprète l’Enfant et les sortilèges de Ravel (L’enfant) ainsi que Didon et Enée de Purcell (Didon), dans le cadre des productions scéniques du Choeur d’Assas dirigé par I. Bouin.

Elle chante régulièrement avec l’Ensemble Aedes (et participe à l’enregistrement des disques Ludus Verbalis), la Maîtrise Notre-Dame de Paris, l'Ensemble Il Ballo, mais aussi comme soliste au Festival Marin Marais, au Festival d’Utrecht (Fringe), au Festival Musiciennes à Ouessant, au Festival Jeunes Talents à Paris, au Festival de l’Ircam, Manifeste, au théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines ; avec l'Orchestre Manifesto, au Festival Contrepoint 62, aux Journées Ravel...

  • L’équipe artistique
  • Technique Vocale
  • Mezzo soprano

Esther LABOURDETTE

Après son cursus à la Maîtrise de Radio-France, Esther Labourdette étudie le chant lyrique avec Sylvie Sullé, Stéphanie Révidat, Rosa Dominguez et Cynthia Jacoby. Elle obtient un DEM de la Ville de Paris et un Diplôme de Perfectionnement au CRD d’Orsay. Dans le cadre du Master d’interprétation de la musique médiévale de Paris-Sorbonne, elle se forme auprès de Katarina Livljanic, Benjamin Bagby et Raphaël Picazos. Elle étudie le chant baroque avec Julie Hassler et Stéphane Fuget, la danse baroque avec Cecilia Gracio-Moura et participe à de nombreuses master class, notamment avec Denis Raisin-Dadre, Gabriel Garrido et Agnès Mellon.
Elle se produit en soliste et en ensemble dans un répertoire allant de la musique ancienne à la création contemporaine avec des ensembles tels que Musica Nova, Doulce Mémoire, Sequentia, Elyma, Le Baroque Nomade, Les Demoiselles de Saint-Cyr, I Sospiranti, Les Muses Galantes, Candor Vocalis, Aquilegia, Territoires du Souffle, Les Meslanges, Archimusic, Mélisme(s) et Mikrokosmos. Elle collabore régulièrement en soliste avec les compositeurs Thierry Machuel, Stéphane Lemaire, Bruno Gillet et Pierre Chépélov. Sur scène, elle interprète La Malaspina dans Luci mie traditrici de S. Sciarrino, Allumette dans Les Lessiveuses de T. Machuel, la Musicienne dans Le Bourgeois Gentilhomme (mise en scène C. Hiegel), Sangaride dans Atys et la seconde dame dans Didon et Énée. Elle a participé à de nombreuses productions discographiques, dont Celestial Hierarchy avec Sequentia (diapason d’or) ; Chants d’amour, Chants de guerre à la cour de François 1er avec Candor Vocalis ; Missa prolationum d’Ockeghem et Motets de Handl avec Musica Nova.

  • L’équipe artistique
  • Soprano

Maëlle VIVARES

Après des études musicales de violon, Maëlle Vivarès étudie le chant au CRR de Lyon puis à la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe de Brigitte Balleys (Suisse) dont elle sort diplômée en 2011 d'un Master d'Interprétation de Chant. Elle se perfectionne ensuite auprès de Lionel Sarrazin, Brigitte Hool, puis Maryse Castets. Elle obtient également en 2015 un Diplôme d'Etat de professeur de chant au CESMD de Poitiers.

Auparavant, elle chante notamment en soliste dans les Magnificat de Bach et de Vivaldi, la Messe en Ré de Dvoràk, les Sept Paroles du Christ en croix de Haydn, la Petite Messe solennelle de Rossini, Esther de J-B Moreau, chante la Marraine dans Cendrillon de Pauline Viardot, la Virtù dans Le Couronnement de Poppée de Monteverdi, et affectionne le répertoire contemporain. Elle se produit en ensemble avec la Tempête (Simon-Pierre Bestion), les Chœurs de l'Opéra National de Lyon et l'Ensemble Vocal de Lausanne (Michel Corboz).

Elle est artiste du Chœur de l’Opéra National de Bordeaux depuis le 2 octobre 2017.

  • L’équipe artistique
  • Soprano